Plonger

La Polynésie française est sans aucun doute une des destinations sous-marines les plus reconnues pour observer que la majorité de plongeurs appellent « le gros » (tout « dans grand »). Et même alors sur une échelle qui surpasse vos espoirs les plus sauvages, (les écoles de plusieurs cent carangues, loach etc), vous trouverez trois essentiels dans l’archipel de Tuamotu : Manihi, Tikehau, et Rangiroa, tout le monde renommé. Les rayons majestueux de manta avec les portées d’aile de plusieurs mètres, et leurs un peu plus petits cousins, les rayons de léopard ; le poisson de Napoléon qui pèse plus de 35 kg : plusieurs espèce de requin, comme le requin gris, le requin de récif avec sa nageoire dorsale blanche, le requin de dormeur et, moins fréquemment, le requin-baleine, le requin marteau, et rare toujours, les baleines de bossu pendant les mois de juillet – octobre. Pour ne pas mentionner les barracudas, les dauphins et les tortues. La plupart de ces merveilles sous-marines peuvent être trouvées à la profondeur moins que 30m (bien que Polynésie française est hôte à n’importe quel nombre d’aux explorations plus techniques plus profondes), donc ne pas hésiter n’importe quel plus long : se traiter à la découverte de Jardin de Tahiti sous-marin d’Eden.